Retour aux nouvelles

La BD canadienne brille au 51e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

La bande dessinée canadienne sera à l’honneur au 51e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, du 24 au 28 janvier 2024. Ce focus spécial dans le cadre du plus grand festival de la bande dessinée d’Europe constitue pour la délégation canadienne de plus de 75 créateurs et éditeurs de BD l’occasion de montrer au monde son grand talent et son importante diversité par le biais de plusieurs activités et sites, notamment le Pavillon du Canada. La France possède l’un des plus grands marchés de la bande dessinée au monde, et la BD y est considérée comme une forme d’art qu’on appelle le 9e art. Pour les créateurs et les éditeurs canadiens, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême est une excellente occasion d’exploiter cet important marché et d’accroître leurs exportations.

« La bande dessinée canadienne regorge de créativité », a déclaré l’honorable Pascale St-Onge, ministre du Patrimoine canadien. « Ce festival est l’occasion idéale de mettre en valeur le savoir-faire et la diversité de nos artisans. Ces échanges culturels contribueront à renforcer des liens durables, propulsant l’excellence artistique canadienne vers l’univers de la bande dessinée. Le secteur canadien de l’édition rayonne sur la scène mondiale et nous sommes fiers de le soutenir. » La délégation canadienne pour l’année du focus spécial représente un large éventail de perspectives et de pratiques artistiques ainsi que la diversité géographique et linguistique du pays, avec près de 60 auteurs et plus de 20 éditeurs canadiens indépendants provenant de partout au pays. Le Canada aura son propre pavillon (245 m2) au cœur du festival, où les éditeurs rencontreront des partenaires potentiels lors de réunions interentreprises et d’événements de réseautage, et où les visiteurs pourront découvrir le neuvième art canadien grâce à diverses activités, telles que des panels, des séances de dédicaces, des ateliers, des dessins en direct et une librairie. Le public sera également invité à découvrir la BD canadienne par le biais d’une programmation spéciale sur divers sites tout au long du festival, dont une grande exposition, D’un océan à l’autre, cap sur la bande dessinée canadienne, qui mettra en vedette plus de 70 créateurs de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada.

Le focus spécial sur le neuvième art canadien témoigne de la vitalité et de la popularité de la bande dessinée, de la culture et de la francophonie canadiennes. Comme le disait l’honorable Stéphane Dion, ambassadeur du Canada en France et à Monaco et envoyé spécial auprès de l’UE et de l’Europe : « Cette année, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, en France, de loin le plus grand festival francophone de bandes dessinées au monde, met le 9e art canadien à l’honneur, pour le plus grand bonheur des amateurs de BD. C’est là une incroyable opportunité de faire découvrir et redécouvrir l’extraordinaire qualité de notre bande dessinée et la vitalité de nos maisons d’édition. Vive la bande dessinée canadienne! »

La présence du Canada au festival est rendue possible grâce à un partenariat entre Affaires mondiales Canada, Patrimoine canadien en collaboration avec Livres Canada Books, le Conseil des arts du Canada, le Centre culturel canadien, le Conseil des arts et des lettres du Québec, Québec BD et Air Canada.