Retour aux nouvelles

Le Prix reconnaissance en BD remis à Mario Malouin

La Ville de Québec a dévoilé en ce 21 mars le nom des cinq lauréats de son Prix littéraire dont font partie le Prix de création littéraire du Salon international du livre de Québec (SILQ) et de la Ville de Québec, le Prix de la poésie Jean-Noël-Pontbriand et le nouveau Prix reconnaissance en bande dessinée, présenté en collaboration avec Québec BD. 

Cette année, ce prix reconnaît Mario Malouin, un auteur de bande dessinée de la Communauté métropolitaine de Québec, toujours actif, qui s’est illustré au cours de sa carrière par son œuvre, son influence et son apport à la pratique du 9e art.

Par ce prix, le jury a souhaité souligner son parcours prolifique en tant qu’auteur, plus de 50 ans de carrière et 30 albums, mais aussi son implication dans différentes initiatives qui ont aidé au développement ou au rayonnement de la bande dessinée à Québec. Notons parmi celles-ci la fondation du magazine Safarir, qui a offert une vitrine nécessaire pour la diffusion des créations de nombreux auteurs de la région. Le jury a également tenu à souligner son implication des dernières années auprès de l’organisme Les Impatients, qui a permis de voir naître entre autres Ensemble contre la COVID, une bande dessinée souhaitant faire rayonner l’engagement des professionnels de la santé durant la récente crise sanitaire.

Le jury de sélection
Le jury était composé des bédéistes Djef et Bach, de Mme Marie-Hélène Vaugeois, administratrice de Québec BD et de messieurs Patrick Marleau, responsable de la librairie au cinéma Le Clap et Jean Philippe Marcoux-Fortier, coordonnateur à la Bibliothèque de Québec.

À propos du Prix reconnaissance en bande dessinée
Accompagné d’une bourse de 5 000$, ce prix s’inscrit dans la foulée de la participation remarquée de nombreux bédéistes québécois au 50e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, en janvier dernier. Notons que le talent d’auteurs et autrices d’ici a été mis en valeur lors de ce prestigieux événement, contribuant ainsi au rayonnement du 9e art québécois et à la notoriété de Québec, ville de littérature UNESCO.

À propos du Prix littéraire de la Ville de Québec
Les œuvres admissibles pour la remise de prix 2023 ont été publiées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022. Pour en savoir plus sur ces prix, visitez le ville.quebec.qc.ca.

————–

Mario Malouin

Depuis maintenant 50 ans, l’auteur Mario Malouin œuvre dans le milieu de la bande dessinée à Québec, en tant que créateur mais aussi en s’impliquant dans des initiatives qui ont contribuées au développement du médium dans la région.

Avec son style caractéristique, il a publié jusqu’à maintenant plus de 30 œuvres en albums, notamment Une saison dans la vie d’Arthur Leroy (autoédité, 1984), Drôlement piquant (Safarir, 1995), Grokon le monstre (400 Coups, 1998) et Don Cartoone, un parfum de corruption (Vents d’Ouest, 2015). Ses créations ont également été diffusées largement dans une foule de périodiques, dont 7 Jours, TV Hebdo, Summum, Délire, de même que Spirou et Fluide Glacial du côté européen. En 1987, il cofonde le magazine Safarir, une publication qui offrira au fil des ans une importante vitrine pour de nombreux auteurs de la Capitale.

En plus de participer à de nombreux événements et expositions durant sa carrière, tant au Québec qu’à l’étranger, il s’est investi dans divers projets de promotion du 9e art. Il a été président de la SCABD (Société des créateurs et amis de la bande dessinée), président du Festival de la bande dessinée francophone de Québec (aujourd’hui Festival Québec BD) et a fondé, plus récemment, le Salon de la bande dessinée et de l’image à Québec.   

Aujourd’hui, Mario Malouin publie auprès de sa propre structure, les éditions Malouin, en plus de collaborer avec Les Impatients, un organisme qui vient en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique.