Retour aux nouvelles

UNE BELLE VITRINE POUR LE 9e ART AU SILQ

Québec, le 15 mars 2022 – Avec le retour des événements en présentiel, le 35e Festival Québec BD retrouvera enfin ses espaces et son public au Salon international du livre de Québec, du 6 au 10 avril. Avec une riche programmation de rencontres et d’animations, présentée à l’Espace Québec BD, dans l’Espace La Fabrique culturelle et à l’Atelier Québec BD, les visiteurs de tous âges pourront explorer différentes facettes du 9e art. « On ne peut qu’être heureux d’être à nouveau au SILQ afin d’offrir au public, après deux présentations essentiellement en ligne, une vitrine sur le 9e art qui est représentative de la diversité actuelle de ce genre qui gagne beaucoup d’adeptes », affirme Thomas-Louis Côté, directeur de Québec BD.

Aussi, c’est près de 100 auteur.e.s de bande dessinée qui seront de passage au SILQ durant l’événement afin de refléter la vitalité actuelle du genre au Québec. Des auteur.e.s reconnu.e.s comme Michel Rabagliati, Julie Doucet, Alex A. et Zviane, mais aussi des bédéistes qui accompagnent leur première œuvre de bande dessinée, comme Etienne Prud’homme, Isabelle Verdier et Patrick Blanchette. Des auteur.e.s de l’international feront également le voyage pour venir à la rencontre de leurs lecteurs et lectrices, dont l’autrice d’origine allemande Zelba et le cocréateur de la très populaire série Blacksad, l’Espagnol Juan Dias Canales.

LE FESTIVAL QUÉBEC BD DANS LA VILLE

Comme à son habitude, le Festival Québec BD sera présent aux quatre coins de la ville, avec des activités dans pas moins de 23 lieux. En plus d’une riche programmation d’expositions, qui a été dévoilée en partie la semaine dernière, l’événement sera présent à nouveau dans les deux principaux musées de la ville, avec le retour d’activités phares de sa programmation.

Le vendredi 8 avril, en plus de la traditionnelle remise des Prix Bédéis Causa, le Musée de la civilisation accueillera une nouvelle proposition d’Impro BD, avec la Formule Club. Le samedi, le public sera également invité à participer à l’activité de dessin Croquer Pompéi, avec des auteur.e.s qui amèneront les participant.e.s à voir d’un autre œil des artefacts de l’exposition Pompéi. Cité immortelle.

Du côté du Musée national des beaux-arts du Québec, le dimanche 10 avril sera dédié à la création. Au menu : dessin en vitrine et la nouvelle mouture de l’initiative La case d’après, où des auteur.e.s de bande dessinée revisiteront des œuvres des expositions de Stanley Février, Menm vye tintin. Les vies possibles, et de Manasie Akpaliapik. Cette année, le public est également invité à faire l’exercice lors d’ateliers offerts par Sarah Arnal.

Un autre volet de la programmation, comportant notamment des activités à la Maison de la littérature, au Moulin des Jésuites et une série de grands entretiens, sera dévoilé en début de semaine prochaine.