LES FINALISTES DES PRIX BÉDÉIS CAUSA DÉVOILÉS

À l’aube de dévoiler la programmation de son festival annuel, Québec BD est heureux de présenter les finalistes en lice pour ses prix Bédéis Causa! Pour le jury, composé de libraires et de chroniqueurs spécialisés, la quantité d’albums de grande qualité parus en 2019 au Québec a rendu la tâche difficile, mais a aussi démontré l’essor que vit ici le 9e art. « Beaucoup de nouveaux auteurs et de nouvelles autrices nous ont offert des moments de lecture mémorables cette année. », affirme Raymond Poirier, responsable des prix Bédéis Causa pour Québec BD

Remis depuis les débuts de l’événement, qui se déroule cette année du 11 au 19 avril, les prix Bédéis Causa cherchent à récompenser ce qui se fait de mieux en matière de bande dessinée, et plus spécialement celle créée par les auteurs d’ici. Huit prix seront remis lors de la cérémonie, qui se déroulera au Musée de la civilisation de Québec, le vendredi 17 avril prochain, à 19 h. Parmi ceux-ci, le Prix Jacques-Hurtubise, destiné à la nouvelle création et accompagné d’une bourse de 1 000 $, remise par la Librairie Pantoute, et le Prix Roberto-Wilson, nouvelle appellation du prix Traduction, remis à un coup de cœur du jury pour album publié en français et issu d’une traduction. Arrivé au Québec en 1952, Roberto Wilson est le premier auteur d’origine haïtienne à avoir publié de la bande dessinée au Québec, notamment la série Les Aventures de Robert et Roland. « En plus d’avoir été un résident de Québec et un auteur marquant de son époque, c’est une belle occasion de souligner l’apport d’un créateur issu de l’immigration. », affirme Thomas-Louis Côté, directeur de l’organisme.

BÉDÉIS CAUSA 2019 – LES FINALISTES

GRAND PRIX VILLE DE QUÉBEC

Meilleur album de langue française publié au Québec par des auteur.e.s canadiens.

  • Comment les paradis fiscaux ont ruiné mon petit-déjeuner, de François Samson-Dunlop (Écosociété)
  • Paul à la maison, de Michel Rabagliati (La Pastèque)
  • Contacts, de Mélanie Leclerc (Mécanique générale)
  • Jours d’attente, de Simon Leclerc et Thomas Desaulniers-Brousseau (La Pastèque)
  • Rédemption T. 1 – T. 2 – T. 3, de Leif Tande (Glénat Québec)

PRIX RÉAL-FILLION

Auteur.e canadien, scénariste et/ou dessinateur s’étant le plus illustré avec son premier album francophone professionnel

  • Marie-Noëlle Hébert, pour La Grosse laide (Éditions XYZ)
  • Brigitte Archambault, pour Le Projet Shiatsung (Mécanique générale)
  • Stéphane Lemardelé, pour Le Nouveau monde paysan au Québec (La Boîte à Bulles)

PRIX YVETTE-LAPOINTE

Meilleur album jeunesse de langue française publié par des auteur.e canadiens

  • Si on était T. 1, d’ Axelle Lenoir (Front Froid)
  • Mort et déterré T. 1, de  Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron (Dupuis) 
  • Guiby le superbébé T. 1, de Sampar (Éditions Michel Quintin)
  • U-Merlin T. 2, de Jean-François Laliberté et Sacha Lefebvre (Éditions Michel Quintin)
  • Aventurosaure T. 2, de Julien Paré-Sorel (Presses Aventure)

PRIX ALBÉRIC-BOURGEOIS

Meilleur album de langue française publié à l’étranger par des auteur.e.s canadiens, dessinateurs et/ou scénaristes

  • Zaroff, de François Miville-Deschênes et Sylvain Runberg (Lombard)
  • Les Vacheries des Nombrils T. 2, de Delaf & Dubuc (Dupuis)
  • Mort et déterré T. 1, de  Jocelyn Boisvert et Pascal Colpron (Dupuis)

PRIX MAURICE-PETITDIDIER

Coup de cœur du jury pour album francophone publié à l’étranger par un auteur.e non canadien

  • Préférence Système, d’Ugo Bienvenu (Denoël)
  • Dans la tête de Sherlock Holmes, de  Cyril Lieron et Benoît Dahan (Ankama)
  • Le Royaume de Blanche-Fleur, de  Benoit Feroumont (Dupuis)

PRIX ROBERTO-WILSON

Coup de cœur du jury pour album publié en français et issu d’une traduction

  • In Waves, d’AJ Dungo (Casterman)
  • Speak, d’Emily Carroll (Rue de Sèvres)
  • Les Montagnes hallucinées T. 1, de  Gou Tanabe (Ki-oon)

Lors de la cérémonie, Québec BD remettra également le Prix Albert-Chartier, attribué chaque année en hommage à un individu ou organisme ayant marqué le monde de la bande dessinée francophone au Québec.

De plus, l’organisation décernera pour une troisième année le Prix Jacques-Hurtubise, visant à favoriser la nouvelle création et les auteurs émergents au Québec. Ce prix, assorti d’une bourse de 1 000 $ offerte par la Librairie Pantoute, est destiné à aider un.e auteur.e à mener à terme un projet déjà en chantier de publication en autoédition. Les candidats intéressés à soumettre leur dossier pour ce prix peuvent le faire d’ici le 1er avril 2020, en consultant les informations disponibles au www.quebecbd.com.

Rappelons que la présentation des Bédéis Causa porte sur les albums publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. Comme à l’habitude, la sélection des finalistes a été effectuée par un jury formé de libraires et de chroniqueurs spécialisés.