LES FINALISTES DES BÉDÉIS CAUSA

4 mars 2019

Avec l’arrivée du mois de mars, le Festival Québec BD est heureux de présenter les finalistes en lice pour ses prix Bédéis Causa 2019. Sélectionnés par un jury formé de libraires, d’enseignants et de chroniqueurs spécialisés, ces finalistes sont notamment représentatifs de la riche production québécoise en matière de bande dessinée. Au dire de tous, les choix ont été particulièrement difficiles cette année, vu la qualité et la variété des albums publiés et éligibles dans les différentes catégories. Remis depuis les débuts de l’événement, qui se déroule cette année du 6 au 14 avril, les prix Bédéis Causa cherchent à récompenser ce qui se fait de mieux en matière de bande dessinée, et plus spécialement celle créée par les auteurs d’ici. Huit prix seront remis lors de la cérémonie, qui se déroulera au Musée de la civilisation de Québec, le vendredi 12 avril prochain à 19 h. Parmi ceux-ci, le Prix Jacques-Hurtubise, destiné à la nouvelle création et accompagné d’une bourse de 1 000 $, remise par Brouillard Communication, et le nouveau Prix Yvette-Lapointe, destiné à un album jeunesse publié par des auteurs d’ici. Pour ce dernier, l’album lauréat est sélectionné par un jury formé de lecteurs provenant de l’École des Jeunes-du-Monde, à Québec.

BÉDÉIS CAUSA 2019 – LES FINALISTES

Grand prix de la ville de Québec
Meilleur album de langue française publié au Québec par des auteur.e.s canadiens
– La petite Russie, de Francis Desharnais (Pow Pow)
– De concert, de Jimmy Beaulieu, Sophie Bédard, Singeon et Vincent Giard (La Mauvaise tête)
– L’Esprit du camp T. 2, d’Axelle Lenoir et Cab (Lounak)
– 13e Avenue T. 1, de Geneviève Pettersen et François Vigneault (La Pastèque)
– Les ananas de la colère, de Cathon (Pow Pow)

Prix Réal-Fillion
Auteur.e canadien, scénariste et/ou dessinateur s’étant le plus illustré avec son premier album francophone professionnel
– Geneviève Pettersen, pour 13e Avenue T. 1 (La Pastèque)
– Rémy Bourdillon, pour Faire campagne (La Pastèque)
– Jean-François Laliberté et Sacha Lefebvre, pour U-Merlin T1 (Michel Quintin)

Prix Yvette-Lapointe
Meilleur album jeunesse de langue française publié par des auteur.e canadiens
– Aventurosaure T. 1, de Julien Paré-Sorel (Presses Aventure)
– Les Laborats T. 2, de Richard Vallerand (Michel Quintin)
– AST T. 5, de Jean-Philippe Morin et Ced (Sarbacane)

Prix Albéric-Bourgeois
Meilleur album de langue française publié à l’étranger par des auteur.e.s canadiens, dessinateurs et/ou scénaristes
– Arale, de Tristan Roulot et Denis Rodier (Dargaud)
– Giant T. 2, de Mickaël (Dargaud)
– Les Nombrils T. 8, de Delaf et Dubuc (Dupuis)

Prix Maurice-Petitdidier
Coup de coeur du jury pour album francophone publié à l’étranger par un auteur.e non canadien
– L’Âge d’or T. 1, de Cyril Pedrosa et Roxane Moreil (Aire Libre)
– Cinq branches de coton noir, de Steve Cuzor et Yves Sente (Aire Libre)
– Ceux qui restent, de Joseph Busquet et Alex Xoül (Delcourt)

Prix traduction
Coup de coeur du jury pour album publié en français et issu d’une traduction
– Moi ce que j’aime, c’est les monstres T. 1, d’Emil Ferris (Alto)
– Royal City T. 1, de Jeff Lemire (Urban Comics)
– Black Monday Murders T. 1, de Jonathan Hickman et Tomm Coker (Urban Comics)

Lors de la cérémonie, Québec BD remettra également le Prix Albert-Chartier, attribué chaque année en hommage à un individu ou organisme ayant marqué le monde de la bande dessinée francophone au Québec.

De plus, l’organisation décernera pour une troisième année le Prix Jacques-Hurtubise, visant à favoriser la nouvelle création et les auteurs émergents au Québec. Ce prix, assorti d’une bourse de 1 000 $ offerte par BROUILLARD Communication, est destiné à aider un.e auteur.e à mener à terme un projet déjà en chantier de publication en autoédition. Les candidats intéressés à soumettre leur dossier pour ce prix peuvent le faire d’ici le 1er avril 2019, en consultant les informations disponibles au www.quebecbd.com.

Rappelons que la présentation des Bédéis Causa porte sur les albums publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018. Comme à l’habitude, la sélection des finalistes a été effectuée par un jury formé de libraires, d’enseignants et de chroniqueurs spécialisés.